Agriculture

L'impératif de plus en plus pressant de nourrir la planète a conduit ces dernières années à des méthodes d'agriculture intensive. L’agriculture industrielle moderne, à base de pesticides, de fertilisants et d’hormones de croissance pour les animaux accroît peut-être les rendements à court-terme, mais soulève des questions sur la fertilité des sols à long terme et la santé des populations. Le GND veut remplacer les pratiques actuelles de l’agriculture industrielle intensive par des méthodes plus durables basées sur la production saisonnière, des standards de qualité et la promotion de marchés locaux créatrice d’emplois en Europe, l’agriculture durable remettrait aussi à l’ordre du jour le commerce équitable avec les pays en développement. 

En somme, une recette gagnante pour les agriculteurs, les consommateurs et la planète.

  

Le Green New Deal exige entre autres: 

  • une politique agricole et rurale favorable à la protection de l’environnement, le bien-être animal et le commerce équitable ;  
  • des politiques agricoles en accord avec les objectifs du millénaire pour le développement, l’éradication de la pauvreté et de la faim, et la relance de la  production alimentaire durable dans les pays en développement ; 
  • des incitants en faveur du passage de l’agriculture intensive à l’agriculture biologique, et la stricte application des réductions à long terme de la pêche, sur base de preuves scientifiques concernant l’état des stocks de poissons ;  
  • l’investissement dans une meilleure gestion des ressources naturelles – les sols, l’eau, la biodiversité – comme partie intégrante du nouveau système agricole.